Nouvelle maison, nouveau quartier, nouvelle école. Si un déménagement est considéré comme l’un des événements les plus stressants de la vie (avec le décès, le divorce et les préparatifs d’un mariage) par 14% des Français selon un sondage 2016 Ifop, il n’épargne pas non plus les enfants. Même si peu d’études ont été consacrées à ce sujet, on peut s’imaginer sans peine que cela représente un gros bouleversement dans l’existence de nos bambins. Voici quelques conseils pour bien les préparer.
Tenir vos enfant à l’écart de votre décision et les avertir au dernier moment qu’ils vont devoir changer de maison, d’école, et peut-être même de ville, est évidemment à éviter à tout prix. Plus vous les préviendrez tôt, mieux vous arriverez à les aider à affronter leurs émotions, leurs éventuelles craintes à propos de ce grand saut dans l’inconnu. N’oubliez pas non plus de les rassurer. Si par exemple vous vous apprêtez à emménager dans une maison plus grande avec un jardin, n’hésitez pas à lui rappelez. Si les raisons de votre déménagement s’avèrent en revanche plus délicates (divorce, licenciement) essayez de voir le bon côté des choses et de leur présenter les choses sous un angle positif. « Nous allons changer de quartier, mais on sera plus près de chez papi et mamie », « notre nouveau chez-nous sera moins grand, mais il y a un super parc avec une aire de jeux juste à côté » etc.

Lire la suite : source